Voici comment vous pouvez investir en tenant compte de la durabilité

BMO Gestion privée - 29 avril 2024
Les Canadiens les plus fortunés ne manquent pas de placements à effectuer dans leur portefeuille, mais bon nombre d’entre eux veulent que ces actifs soient durables. Une étude (en anglais seulement) menée en 2023 par Capgemini auprès d’investisseurs
Lever de soleil sur les champs verts

Les Canadiens les plus fortunés ne manquent pas de placements à effectuer dans leur portefeuille, mais bon nombre d’entre eux veulent que ces actifs soient durables. Une étude (en anglais seulement) menée en 2023 par Capgemini auprès d’investisseurs fortunés a révélé que 40 % des répondants affirment que la durabilité influe sur leurs décisions de placement.

L’importance d’intégrer les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans les décisions de placement augmente également avec le revenu – 38 % des Nord-américains ayant une valeur nette se situant entre un et cinq millions de dollars américains affirment que les objectifs ESG sont importants dans la gestion du patrimoine, tandis que 62 % de ceux qui ont une valeur nette supérieure à 30 millions de dollars américains affirment la même chose.

Cependant, choisir les placements durables qui vous conviennent est plus facile à dire qu’à faire. Il existe maintenant des centaines de fonds d’investissement et de fonds négociés en bourse (FNB) axés sur les facteurs ESG, et les investisseurs plus fortunés ont également l’occasion d’investir dans d’autres actifs non traditionnels. Décider dans quoi investir n’est pas toujours évident. Voici quelques idées pour créer un portefeuille plus durable.

Identifiez vos motivations

Avant de choisir un placement ESG, réfléchissez à ce qui vous motive à ajouter de la durabilité à votre portefeuille.

Beaucoup de gens investissent dans des placements ESG afin de mieux gérer leur risque de placement. Les entreprises qui accordent de l’attention aux répercussions des facteurs ESG sur leurs activités, qu’il s’agisse de la façon dont elles gèrent les risques liés aux changements climatiques pour leurs activités, de la façon dont elles traitent leurs employés ou de la diversité au sein de leur équipe de direction, sont souvent confrontées à moins de risques pour leur réputation et leurs activités.

Les investisseurs sont également souvent motivés par leurs propres valeurs. Certains ne veulent peut-être pas investir dans les combustibles fossiles, par exemple, ou voient la dévastation causée par les catastrophes naturelles, comme les feux de forêt et les inondations, et cela les incite à faire leur part pour contribuer à la décarbonisation de la planète. D’autres encore se soucient peut-être plus de la proportion de femmes aux postes de direction, de la pénurie d’eau et du traitement des employés, et veulent investir leur argent dans des entreprises qui tiennent compte de ces enjeux.

Consultez un professionnel

L’étape suivante consiste à parler à un conseiller qui peut vous aider dans vos décisions de placement en fonction de votre profil d’investisseur. Bon nombre d’investisseurs ne savent pas quels aspects prendre en considération en ce qui a trait aux facteurs ESG, mais un professionnel peut les aider. Par exemple, vous pourriez dire à un conseiller que vous ne voulez pas investir dans le tabac ou que vous vous intéressez aux technologies propres. Le conseiller peut ensuite proposer des options de placement – tant du côté des sociétés ouvertes que de celui des sociétés fermées – qui correspondent à vos objectifs globaux et à votre tolérance au risque.

Ce ne sont pas tous les conseillers qui connaissent bien la durabilité; vous voudrez donc travailler avec une personne qui comprend ce domaine et qui sait quels placements conviennent à votre portefeuille. Le fait de travailler avec un conseiller expert en durabilité peut également ouvrir la voie à d’autres occasions, car il pourrait avoir accès à des produits exclusifs, comme les stratégies de placement sur les marchés publics et les fonds du marché privé, qui sont habituellement accessibles uniquement aux grands clients institutionnels et aux clients de bureaux de gestion familiale.

Choisissez vos placements

Une fois que vous aurez une meilleure idée des enjeux qui comptent le plus pour vous, vous pourrez commencer à réfléchir aux placements à faire. Il existe plusieurs options différentes.

Fonds d’investissement et fonds négociés en bourse

Il existe un nombre croissant de fonds axés sur les facteurs ESG qui se présentent à la fois sous la forme de fonds d’investissement et de FNB. Ces titres peuvent contenir des actions ou des obligations, comme le ferait n’importe quel fonds, mais ils accordent la priorité aux facteurs ESG. Par exemple, le FINB BMO MSCI Canada ESG Leaders cherche à reproduire le rendement de sociétés qui sont sélectionnées dans l’indice MSCI Canada ESG Leaders Index (l’indice mère) en fonction des critères ESG.

 Sont exclues les sociétés qui tirent des revenus importants du tabac, de l’alcool, des armes et d’autres secteurs controversés du marché. Les investisseurs peuvent les intégrer à leurs portefeuilles comme ils le feraient pour n’importe quel fonds d’investissement ou FNB.

Fonds thématiques

Les investisseurs peuvent également adopter une approche plus détaillée et acheter des fonds thématiques, qui se concentrent sur des segments très précis du marché. Le Fonds leadership féminin de BMO, par exemple, investit dans des sociétés dont le conseil d’administration est composé d’au moins 25 % de femmes ou qui ont au moins une femme au sein de la haute direction. D’autres fonds thématiques peuvent investir dans des secteurs précis des technologies propres, des solutions à faibles émissions de carbone ou de la technologie éolienne ou solaire. Bien que les fonds ESG généraux constituent souvent une composante de base d’un portefeuille, les fonds thématiques peuvent être de bons ajouts, surtout si vous vous souciez d’un aspect particulier des facteurs ESG.

Comptes gérés

Plutôt que de choisir les fonds individuels à investir dans votre portefeuille, vous pouvez investir au moyen de comptes gérés, qui combinent divers placements durables – tant en actions qu’en titres à revenu fixe – dans un seul compte. Les Portefeuilles Durables de BMO, par exemple, sont composés de sociétés qui ont fait l’objet de plusieurs niveaux d’analyse, notamment l’examen des événements économiques et politiques qui pourraient avoir une incidence sur la croissance future et des facteurs ESG qui pourraient toucher des sociétés des secteurs individuels. Habituellement, avec les portefeuilles gérés, vous pouvez choisir entre quelques options qui correspondent à votre niveau de tolérance au risque, comme un portefeuille de revenu, un portefeuille de croissance et d’autres options équilibrées.

Capital-investissement

De nombreux investisseurs fortunés ont également accès à des actions de sociétés fermées. Certains peuvent être des investisseurs providentiels qui financent des entreprises de technologies propres en démarrage, ou utiliser les servies d’un bureau de gestion familiale qui peut investir dans des entreprises plus établies. Selon le Forum économique mondial (FEM), les personnes fortunées sont idéalement placées pour investir de manière durable et influencer la transition énergétique. « (Ce groupe) et les bureaux de gestion familiale peuvent faire preuve de souplesse dans la façon dont ils abordent les placements en termes de taille, de régions et de catégories d’actif, ce qui n’est peut-être pas le cas pour l’investisseur institutionnel moyen », écrit le FEM (en anglais seulement). Ils sont dans une position privilégiée et unique pour tirer parti de capitaux privés afin de contribuer à l’expansion du secteur des facteurs ESG, en appuyant les objectifs et les ambitions sociétaux à long terme. »

Autres options

Les Canadiens fortunés peuvent aussi tirer parti d’autres placements. Certains achètent des biens immobiliers verts, qui sont de plus en plus recherchés par les locataires qui veulent exercer leurs activités dans des immeubles construits de façon durable. Ils peuvent investir dans des fonds communs où des groupes d’investisseurs fortunés pourraient se réunir pour acheter, par exemple, des terres agricoles. Il existe également des instruments de créance, comme les obligations vertes, qui permettent aux sociétés de lever des fonds spécifiquement pour des projets climatiques et environnementaux.

Tenez compte de la tolérance au risque et de l’horizon de placement également

Lorsque vous choisissez ce dans quoi vous investissez, n’oubliez pas les considérations habituelles en matière de placement, comme votre niveau de tolérance au risque, le fait que vous ayez des objectifs de croissance ou que vous ayez besoin de plus de revenu, ainsi que le moment où vous aurez accès à l’argent de ces placements ou la date de votre retraite. Par exemple, investir dans des entreprises en démarrage peut être plus risqué que de détenir un fonds d’investissement géré par des professionnels, mais la première option pourrait vous donner un accès plus direct au changement. Les actionnaires les plus importants de sociétés cotées en bourse peuvent également être en mesure d’influencer les stratégies de durabilité des entreprises qu’ils détiennent au moyen de votes par procuration et de la communication avec les entreprises.

La durabilité n’est pas en voie de disparition. En fait, d’autres occasions de placement se présenteront à l’approche de 2050, date à laquelle de nombreux pays et entreprises se sont engagés à devenir des émetteurs carboneutres. Pour ceux qui veulent intégrer les facteurs ESG dans leurs décisions de placement, le moment est venu de le faire.

Bien entendu, il n’y a pas qu’une seule bonne façon d’investir dans la durabilité. Vous devez travailler en collaboration avec votre professionnel en placement pour élaborer un plan qui répond à vos besoins financiers et qui vous aide à investir dans les domaines qui comptent le plus pour vous. N’oubliez pas qu’avant d’acheter, vous devez tenir compte de vos objectifs à long terme, des indicateurs ESG qui vous intéressent et des domaines où vous pensez pouvoir changer les choses.

Communiquez avec votre conseiller en placement de BMO Gestion privée afin de savoir comment vous pouvez commencer à changer les choses avec vos placements.

 

BMO Gestion privée est un nom de marque du groupe d’exploitation qui comprend la Banque de Montréal et certaines de ses sociétés affiliées qui offrent des produits et des services de gestion privée. Les produits et les services ne sont pas tous offerts par toutes les entités juridiques au sein de BMO Gestion privée. Les services bancaires sont offerts par l’entremise de la Banque de Montréal. Les services de gestion de placements, de planification de patrimoine, de planification fiscale et de planification philanthropique sont offerts par BMO Nesbitt Burns Inc. et BMO Gestion privée de placements inc. Si vous êtes déjà un client de BMO Nesbitt Burns Inc., veuillez communiquer avec votre conseiller en placement pour obtenir plus de précisions. Les services de garde de valeurs ainsi que les services successoraux et fiduciaires sont offerts par la Société de fiducie BMO. Les entités juridiques de BMO Gestion privée n’offrent pas de conseils fiscaux. La Société de fiducie BMO et BMO Banque de Montréal sont membres de la Société d’assurance-dépôts du Canada.

MD Marque de commerce déposée de la Banque de Montréal, utilisée sous licence