Tél.: 514-282-5937
Tél.: 514-282-5935

Adresse

BMO Nesbitt Burns

1501 avenue McGill College
Bureau 3200
Montréal, QC
H3A 3M8
Carte

Contactez-nous

Infolettre financière

Mercredi 18 août 2021

7 raisons d’investir au sommet des marchés

L’atteinte de nouveaux sommets en bourse est tout à fait normale dans un contexte où les entreprises sont généralement en croissance et que leurs profits continuent d’augmenter. Ce n’est pas le niveau actuel des indices boursiers qui inquiète plusieurs investisseurs expérimentés actuellement. C’est plutôt leur valorisation élevée, selon les mesures classiques utilisées pour évaluer la valeur relative d’un placement, qui soulève des préoccupations.
 
Il est vrai que les indices se négocient à des niveaux nettement plus chers que la moyenne historique, et ce, sur la base de nombreux ratios, à commencer par le traditionnel « cours / bénéfices attendus ». Le réflexe de prudence est d’autant plus légitime dans un contexte de pressions inflationnistes et d’incertitude lié à l’impact des variants de la Covid-19 sur la reprise économique.
 
Le moment est-il venu de retirer nos billes du marché boursier et de se positionner en encaisse ou en obligations? Selon nous, la réponse est non. Voici 7 bonnes raisons de maintenir l’exposition de votre portefeuille aux actions.
 
1) Il est encore possible de dénicher plusieurs entreprises qui se négocient à des multiples très raisonnables en fonction de leur moyenne historique et de leur croissance attendue.
 
2) Les banques centrales semblent prêtes à poursuivre leurs politiques monétaires accommodantes, ce qui contribuera à maintenir les taux d’intérêt à des niveaux historiquement faibles. Ce contexte justifie de payer des multiples supérieurs à l’historique pour le marché des actions (ce qui est également vrai pour les actifs immobiliers).
 
3) De façon générale, les entreprises affichent de solides résultats et le contexte macroéconomique est idéal pour que leurs bénéfices continuent de croître fortement.
 
4) Nous n’observons aucun signe d’euphorie dans le marché en général, mis à part quelques phénomènes marginaux très médiatisés.
 
5) C’est lorsque les gens sont craintifs que l’on trouve le plus d’opportunités sur les marchés. Or, les investisseurs craintifs monopolisent le discours depuis les douze derniers mois.
 
6) L’encaisse et les obligations de qualité offrent un rendement réel (après inflation) négatif à l’heure actuelle. Cette réalité représente un risque pour répondre aux objectifs financiers à long terme des investisseurs.
 
7) La demande pour les actions augmentera encore davantage lorsque les investisseurs réaliseront le point 6. Cette demande pourrait donc prolonger la phase haussière du cycle de marché en cours.
 
En résumé, il faut cesser de suivre les indices de façon obsessive et se concentrer plutôt sur la sélection d’entreprises individuelles. Les bons investisseurs immobiliers réussissent encore à trouver des « deals » dans le marché actuel, même si celui-ci se situe à un sommet. La même logique s’applique à la bourse.
 

Idée à emporter

Préférez-vous déposer votre argent à la banque et recevoir 1% d’intérêt ou investir dans cette même banque et recevoir 4% de dividende en participant à la croissance de cette même banque?
 

Le graphique qui a retenu notre attention

Les taux d’intérêt historiquement faibles que nous observons depuis quelques années sont souvent mentionnés par les observateurs de marché. Mais plusieurs oublient qu’une politique monétaire très accommodante peut maintenir les taux bas pendant de très longues périodes de temps. Si vous en doutez, rappelez-vous que les taux obligataires japonais oscillent à des niveaux très faibles depuis plus de deux décennies maintenant. C’est du jamais vu, mais c’est peut-être le nouveau paradigme des politiques monétaires.
 
Taux du Trésor 10 ans au Japon
 
Source : CNBC, juillet 1990 à juillet 2021
 

La citation à emporter

Successful investing is about managing risk, not avoiding it.